Assemblée du GECT Pirineos-Pyrénées, organisme de référence de la coopération transfrontalière dans les Pyrénées centrales

  • La réunion de l’Assemblée du Groupement Européen de Coopération Territoriale (GECT) Pirineos-Pyrénées, organisme de référence en matière de coopération transfrontalière dans les Pyrénées centrales, a lieu aujourd’hui au siège de la Diputación Provincial de Huesca.
  • Depuis le 1er décembre dernier, le GECT est bénéficiaire et chef de file des projets HERMES et FOR-ALIMENTA, dans le cadre du programme Interreg POCTEFA 2021-2027.

Huesca, 13 décembre 2023

Le siège de la Diputación Provincial de Huesca accueille aujourd’hui l’assemblée du GECT Pirineos-Pyrénées. Cet organisme, fruit de la volonté politique de coopération transfrontalière entre le gouvernement d’Aragon, la Diputación Provincial de Huesca et les départements français des Hautes-Pyrénées et des Pyrénées-Atlantiques, prend une importance croissante dans la dynamisation et la gestion de projets européens.

Au cours de cette assemblée, les nouveaux vice-présidents au développement territorial et à la mobilité et infrastructures transfrontalières seront nommés, vice-présidences assurées respectivement par la Diputación Provincial de Huesca et le Gouvernement d’Aragon.

Le gouvernement d’Aragon, qui assume la présidence du GECT depuis décembre 2022 pour une durée de deux ans, désignera également le nouveau président du GECT après les changements politiques qui ont conduit à la destitution des anciens membres.

Autre point important à l’ordre du jour : l’approbation du budget de l’entité pour 2024, qui comprend pas moins de quatre projets européens dont le GECT est bénéficiaire, en tant que partenaire ou en tant que chef de file.

Le premier est le projet HERMES, qui vise à réaliser des cas pilotes d’adaptation et d’atténuation des risques naturels dans les Pyrénées centrales pour la sécurité des biens et des personnes, ainsi que le partage d’informations et d’expériences entre acteurs concernés.

Le champ d’action de ce projet seront un certain nombre de routes et infrastructures vulnérables des Pyrénées, comme les passages d’Aragnouet-Bielsa ou du Portalet, entre autres.

Le deuxième, FOR-ALIMENTA, est un projet visant à mettre en valeur le secteur agroalimentaire et les produits des Pyrénées à travers la formation de futurs professionnels dans les secteurs liés à l’agriculture, à la restauration, aux produits locaux et à l’agrotourisme.

Ces deux nouveaux projets, d’une durée de trois ans, s’ajoutent aux deux autres projets dont le GECT est déjà bénéficiaire : un projet européen Life, Pyreness4clima, qui mettra en œuvre des solutions basées sur la nature (Nature Based Solutions ou NBS) pour réduire les risques de chutes de blocs sur les routes, et le projet Poctefa OIE AFC pour la dynamisation et la coordination de l’Aire Fonctionnelle Centre.

Le GECT avait déjà testé, en 2021 et 2022, les solutions NBS au cours du programme PHUSICOS, avec la sécurisation de talus dans les zones de Biescas et Artouste (France).

Il est également un acteur clé de la viabilité hivernale, notamment sur les passages transfrontaliers de Bielsa-Aragnouet et du Pourtalet.

Les projets HERMES et FOR-ALIMENTA constituent un nouveau vecteur pour faire des Pyrénées centrales un territoire sans frontières, pour lequel le GECT travaille jour après jour.

Ces projets sont cofinancés à 65 % par l’Union européenne dans le cadre du programme Interreg VI-A Espagne-France-Andorre (POCTEFA 2021-2027). L’objectif de POCTEFA est de renforcer l’intégration économique et sociale de la zone frontalière Espagne-France-Andorre.